Calvados & Vous

Sophie Marie, inoxydable industrielle

Sophie Marie, inoxydable industrielle

Directrice Générale de Gosselin

A Carpiquet (Calvados), Gosselin est spécialiste du traitement de surface pour l'automobile et l'industrie. Peinture poudre, liquide, pose de sérigraphie, cataphorèse, Gosselin propose des prestations intégrées rares (ligne complète de cataphorèse, chaînes de peinture et cabine de peinture de 32 mètres) qui font de la société familiale le partenaire privilégié de nombreux projets industriels : échappements de tracteurs, corps de pompes à essence, rails de métro, carénage de TGV, bus articulés complets, pièces de poids lourds, cycles, téléphonie mobile… Une entreprise aussi exceptionnelle que l'histoire de sa directrice générale, Sophie Marie.

L'ascension

Après un bac scientifique qui aurait pu la conduire à des études médicales, Sophie Marie prépare un BTS de Comptabilité Gestion puis intègre la Maîtrise des Sciences et Techniques Comptables et Financières (M.S.T.C.F) à l'Université de Caen Basse-Normandie. Sans vocation ni convictions, la jeune femme se retrouve devant une carrière annoncée d'expert-comptable. "Parallèlement à mes études, j'étais régulièrement employée par l'entreprise Gosselin pour des jobs d'été. En 1994, son dirigeant, Claude Gosselin, m'a proposé de remplacer un congé maternité sur un poste de secrétariat et comptabilité clients". Impliquée, travailleuse, Sophie Marie se voit rapidement confier un poste à part entière dans la société : "En 1996, Claude-Yves Gosselin a repris l'entreprise et m'a confié la création d'un service achats, puis la Direction Administrative et Financière de l'entreprise. En 1999, je suis nommée Directrice Générale de l'entreprise". A force de détermination et de travail, Sophie Marie est donc passée en l'espace de 5 ans du poste de secrétaire comptable à celui de Directrice Générale.

Le coup d'arrêt

Jusque là, tout tient de la sucess story parfaite, de celles permises par les PME familiales, de celles qui font rêver. Mais la crise de 2008 frappe terriblement la société. "Nous réalisions un chiffre d'affaires de 6,5 M€. Du jour au lendemain, le téléphone a cessé de sonner". En quelques mois Gosselin perd 61% de chiffre d'affaires malgré une politique de diversification entamée plusieurs années auparavant. L'entreprise met genou à terre. "Gosselin doit son salut au soutien de son actionnaire et à l'implication totale de ses salariés". Et à sa directrice générale, assurément, puisque Sophie Marie a elle-même embauché à 6h du matin pour accrocher les pièces sur la ligne de cataphorèse."Dans ce genre de situation, le salariés ont besoin de savoir que leur direction est impliquée et prête à se retrousser les manches."

Le retour

"Je suis née dans cette société et je suis convaincue de son immense potentiel. Il y a une osmose, une solidarité et un savoir-faire qui me rendent chaque jour fière d'en être la dirigeante". Aujourd'hui Gosselin se relève et prévoit une nouvelle diversification de son activité, notamment en direction de l'industrie nautique et de l'aéronautique, et de nouveaux investissements. "Nous cherchons à nous équiper d'une unité de sablage et d'un système pour optimiser notre organisation logistique. Nous avons également recruté un commercial et un nouveau directeur de production pour nous accompagner dans notre développement".

Qu'on se le dise, l'histoire de Sophie Marie et de l'entreprise Gosselin est loin d'être terminée.

www.gosselin-sa.com


 Ajouter à mon dossier