Calvados & Vous

Patrick Montel, amoureux du coin

Patrick Montel, amoureux du coin

Je me suis tout de suite senti chez moi à Ouistreham

C’est à Ouistreham que le journaliste sportif a choisi de poser ses valises entre deux émissions. Une ville qu’il a découverte pour la première fois il y a un an et qu’il considère aujourd’hui comme son paradis.

Après 28 ans à France Télévisions et à la radio pour le groupe Europe, Patrick Montel se dit "accro" au commentaire. Une addiction révélée dès l’âge de 3 ans lorsque devant sa télévision, il prend la place des journalistes sportifs. "Dès que j’ai su écrire, j’ai rédigé des textes sur le sport. Le commentaire est le témoignage de ce que l’on voit, c’est subjectif, imaginaire, il y a une part de rêve et de magie… Ce n’est pas le sport que j’aime mais le commentaire qui est ma passion et le sport son vecteur par excellence. Il me laisse un champ infini…" Connu pour son style enthousiaste et vif, le journaliste sportif commente régulièrement l’athlétisme, mais aussi le handball, le ski alpin, le tennis, le basket-ball… Du haut de ses 60 ans, il se souvient de l’homme pur et dur qu’il était à ses débuts et du parcours réalisé depuis. "Je suis un privilégié mais je sais d’où je viens."

"Ouistreham m’apporte la paix"

S’il connaît déjà le Calvados pour s’être rendu sur la Côte Fleurie ou encore à Caen, Patrick Montel découvre Ouistreham pour la première fois en 2012. "L’arrivée avec le phare, cette grande plage, ce côté à la fois urbain et désert, immense et réconfortant… Il y avait un truc dans l’atmosphère qui me donnait l’impression d’être déjà venu. Je suis tombé amoureux du coin. Je me suis aussitôt senti chez moi à Ouistreham." Le journaliste sportif décide alors d’y acquérir un pied à terre et d’y revenir chaque fois qu’il le peut. De sa fenêtre, il fait face à la vieille église, une source d’inspiration  pour lui qui aime écrire. Il retrouve à travers les habitants et les commerçants de la station balnéaire, la bienveillance des gens du Calvados qui s’arrêtent parfois pour échanger quelques mots avec lui. "J’ai été très bien accueilli ici. Ouistreham m’apporte la paix, c’est important pour moi qui suis nerveux, qui ne veux pas d’esbroufe et qui suis à la recherche d’authenticité… Je ressens ici une volonté de prendre son temps et d’offrir un autre mode de vie que le déplacement à moteur. Lorsque je suis arrivé il y a un an, je me souviens avoir demandé à une dame ce qu’elle pensait de cette ville. Elle m’a répondu : ici, c’est le paradis ! Elle avait raison, c’est un vrai cadeau."


 Ajouter à mon dossier
Portraits d'entrepreneurs
Nicole Gourmelon, une ambition pour le Calvados

Directeur Général du Crédit Agricole Normandie

Laurence Meunier, une passion nommée cheval

Présidente du pôle de compétitivité Hippolia et du jumping de Cabourg

Jean-Marc Barbot, dans le van à Lisieux

Fondateur de Vans Barbot

Audrey Bille, une entrepreneuse qui cartonne !

Gérante de Normandie Emballages à Ifs

Daniel Delahaye, l'horizon pour ambition

Directeur Général de la coopérative Isigny Sainte-Mère

Square habitat